« La femme est la moitié de l’humanité. Elle est pourtant toujours discriminée. En France, nous avons certes connu beaucoup d’avancées, gagnées grâce au combat des femmes. Mais la situation des femmes reste vulnérable. Elles sont les premières à travailler en temps partiel, ce qu’elles n’ont pas toujours choisi. Elles se maintiennent dans des emplois inférieurs. Leurs revenus sont moindres. Elles sont nombreuses à élever seules leurs enfants. Elles ont pourtant bien des talents ! Toute l’année, et pas seulement le 8 mars, les droits et les compétences des femmes sont à défendre, à promouvoir. »

Charte mariage forcé (3)

Signature de la charte contre le mariage forcé.