La nuit du Nouvel An, entre délinquance et manipulation

Nous avons cette année encore déploré de nombreux faits de violence lors de la nuit de la Saint Sylvestre dans les villes françaises. Ce sont surtout des jeunes qui se rendent responsables de ces actes et parmi eux des mineurs qui se donnent du plaisir à voir des voitures brûler. A Mulhouse, cela s’est plutôt bien passé cette année, grâce à la prévention et à l’action des associations, grâce à l’engagement volontaire de citoyens qui occupent le terrain, tout au long de la nuit, et je voudrais leur rendre hommage. Grâce à eux, et surtout à elles, le calme a été maintenu dans la plupart des quartiers de notre ville ; de nombreux incidents ont pu être évités. Je rends hommage aussi aux forces de sécurité. Nous devons encourager les uns et les autres à travailler ensemble tout au long de l’année pour agir en prévention et mieux cibler les profils des auteurs d’incivilités. Toutes les manières de faire doivent se compléter : prévention, sanction. C’est ainsi que nous obtiendrons des résultats. Sans oublier non plus que des manipulations pour escroquer les assurances se produisent ce soir-là. Il faut aussi le savoir et le dire.